Menu

Non-recours aux PPh (extenso)

La contribution pour le non-recours aux produits phytosanitaires (anciemment extenso mais élargi à d'autres cultures) vise à compenser le risque de diminution de rendements pour un renoncement à l'utilisation de fongicides, d’insecticides, de régulateurs de croissance ainsi que de stimulateurs chimiques de synthèse des défenses naturelles.

La contribution est accordée par culture et pour l’ensemble de l’exploitation. L’exploitant doit décider à l’avance pour quelles cultures il choisit de respecter ces conditions sur l’ensemble de l’exploitation.

Cultures concernées : céréales, colza, tournesol, féverole, pois protéagineux, lupin, lin et méteils
                                    pommes de terres, betteraves sucrières, légumes de conserve en plein champs

 

Exigences à respecter sur l’ensemble de l’exploitation pour chaque culture annoncée :

  • Renoncer aux fongicides, insecticides (à l’exception du kaolin pour la lutte contre le méligèthe du colza), régulateurs de croissance et stimulateurs chimiques de synthèse des défenses naturelles, du semis à la récolte de la culture principale.
  • L'utilisation d'herbicides et d'anti-limaces est admise.
  • Blé fourrager : La contribution est versée lorsque la variété de blé cultivé est enregistrée dans la liste des variétés recommandées pour le blé fourrager d’Agroscope et de Swiss Granum
  • La culture ne doit pas être envahie par les mauvaises herbes

Exception faites pour les traitement suivants : 

  • Molluscides à base de phosphate de fer III ou Metaldehyde
  • Stimulateur des défenses naturel à base de Laminarin dans les céréales (par ex. Iodus 40)
  • Traitement des semences
  • Organismes et substances de base selon l'annece 1, partie B, C et D de l'Ordonnance sur les produits phytosanitaires (OPPh) (par ex. Coniothyrium minitans contre la scerotiniose ou Bacillus thuringensis contre les doryphores) 
  • Insecticides  à base de caolin contre le méligèthes (par ex. Surorud) 
  • Fongicides dans la culture de pommes de terres.
  • Insecticides à base d'huile de paraffine contre les pucerons (par ex. Parafol,Weissöl, Zofal D) 

 

Si, pour des raisons agronomiques, l'agriculteur veut désinscrire une culture en cours d'année (par ex. en raison d'une forte progression de maladies ou de ravageurs), il doit impérativement se désincrire du programme Extenso, ceci au plus tard le premier jour ouvrable après l'intervention !

 

Contrôles

 

Les contrôles sont effectués en même temps que le contrôle PER ou après inscription de l'exploitation.

L'exploitant doit prouver qu'il remplit les exigences au moyen d’enregistrements. La plausibilité est également vérifiée dans le terrain.

Documents à préparer :

  • Carnet des champs ou des prés de l’année en cours et précédente